Gears of War 4

Un TPS court mais au rythme frénétique !

Mon avis résumé en une image

Avis sur le net (au moment du feedback)

Metacritic
86 %
Jeuxvideo.com
85 %
Gamekult
70 %
Gameblog
80 %

Durée de vie moyenne : 7/8h pour la campagne solo


Ancien possesseur d’une Xbox 360 (enfin je l’ai toujours, dans un carton…) j’étais cependant passé à côté de la licence Gears of War et ce pour une raison inconnue…

Il y a quelques mois j’ai profité d’une grosso promo sur le Store Microsoft pour me prendre la version PC de Gears of War 4 qui attendait sagement son tour pour être jouée (et testée par la même occasion).

J’y suis donc allé à l’aveugle, je ne connaissais la licence que de nom, je n’avais aucune idée de l’histoire générale et du gameplay, enfin pour ce dernier je savais que c’était un TPS mais ça s’arrêtait là.

Bref, après un RAGE 2 synonyme de déception, je me suis dit que le moment était venu pour me lancer !

Qu’en est-il au final ? C’est ce que nous allons voir ensemble 😉


Points positifs

  • Histoire light mais agréable à suivre, c’est pas ultra poussé, on reste dans du classique avec les codes qui vont avec, mais ça fait le taf.
  • Rythme général de l’aventure, pas ou peu de temps mort !
    Si le début est un peu poussif et pas forcément des plus intéressants, le rythme va crescendo avec un final en apothéose.
    Même si le jeu est relativement court (7/8h pour la campagne) il a le mérite de ne pas nous ennuyer une seule seconde.
  • Boss qui en jettent, surtout si on compare ces derniers aux blagues de RAGE 2 😛
  • Graphiquement ça fait le taf (mention spéciale aux tempêtes), c’est pas exceptionnel mais le tout est relativement plaisant à regarder et tourne bien.
  • L’arsenal, il n’y a pas 1001 armes de disponibles mais elles sont toutes très différentes et le feeling est bon.
  • Dialogues/humour, côté badass, le ton est assumé et les répliques font souvent à minima sourire.
  • Diversité des maps avec certains passages mémorables.
  • Gameplay sympathique avec notamment quelques phases d’escape agréables ou encore des défenses à faire avec tourelles & co à déployer.
    Mention spéciale à un passage nous offrant la possibilité de contrôler une sorte de robot/mécha 😛
  • Multi non testé mais visiblement au top, je me permets de l’ajouter ici car c’est quelque chose qui revient souvent un peu partout, le multi de GoW serait vraiment très très bon. Je n’ai clairement pas le temps de m’y pencher, trop de jeux à faire, mais je tenais quand même à le préciser ici.

Points négatifs

  • 140 Go à télécharger via le Store Microsoft, une purge surtout que la pause déconne et fait repartir le DL à zéro…
    Pour la petite histoire, j’ai du analyser les paquets pour chopper l’URL et télécharger l’APPX (install) depuis un PC fibré via le même compte et l’installer en ligne de commande chez moi derrière. Autant dire que le commun des mortels, s’il n’a pas la possibilité de faire ça, il ne jouera pas (et il y en a un paquet de ce que j’ai lu sur le net) ><
  • Manette plus que recommandée et contrôles peu conventionnels, on est loin des binds standards, par exemple nous n’avons pas de sprint sur le stick gauche mais via un bouton dédié qui lance une animation de « charge » du personnage peu ergonomique…
  • Quelques ralentissements + freezes complets. Pour les ralentissements c’est principalement au chargement des cinématiques IG et pas trop dérangeant, par contre les freezes complets qui obligent à Alt+F4 et relancer le jeu, ça c’est pénible ! Le problème existe visiblement depuis la sortie du jeu sur PC et n’a jamais été réglé, du moins c’est ce qu’une recherche Google nous montre. Les devs n’ont jamais trouvé la raison de ces freezes et ça gueule pas mal sur le net… Le plus chiant étant de devoir recommencer au dernier checkpoint 🙁
  • Pas de VOSTFR, VO uniquement. J’ai donc joué en VOST car il m’était impossible de jouer avec les voix FR, le doublage n’étant pas de bonne facture.
  • Bestiaire redondant.
  • Un peu perdu si on a pas fait les 3 épisodes précédents malgré le fait que le héros principal ne soit plus le même (fils de Marcus, le héros des précédents épisodes visiblement). Du coup je n’ai pas les références et je n’ai pas une vision d’ensemble du lore du jeu, ce qui est dommage pour quelqu’un qui commence sur cet opus, qui est le seul sur PC. On a bien un très léger résumé en début de jeu (via des phases jouables) mais ce n’est malheureusement pas suffisant.

CONCLUSION

GoW 4 est un TPS à l’ancienne, pas d’open world, des maps couloirs/linéaires, nous sommes clairement sur des rails avec des points de spawn de mobs dignes des bornes d’arcade équipées d’une arme et sur lesquelles on visait l’écran… Mais pour autant ce n’est pas mauvais et même bon en réalité (raison pour laquelle ce n’est pas dans les points négatifs) !

Parfois ça fait du bien de revenir aux fondamentaux, d’avoir un jeu certes dirigiste mais dans lequel on s’amuse et pour lequel nous sommes déçu une fois arrivé au bout… Surtout après une montée en pression et des chapitres de plus en plus jouissifs.

J’ai passé un excellent moment sur ce Gears of War 4 et le conseille à quiconque appréciant les TPS nerveux au rythme effréné, je n’ai pas vu le temps passé et je me suis immédiatement renseigné sur Gears 5 (le prochain opus qui devrait être, lui, un open world nous permettant de contrôler Kait 😍, l’un des personnages nous accompagnant tout au long de l’aventure), preuve en est que le jeu m’a plu.

Disponible à petit prix chez notre partenaire, voire mieux, « gratuit » si vous avez le Xbox Game Pass disponible pour 1 €, lorsqu’il n’est pas offert au travers d’opérations marketing.

A découvrir aussi

Ratchet & Clank

Un pur concentré de bonnes idées, de fun et d'action.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici