Life is Strange

Un titre poignant mêlant narration et effet papillon !

Pour résumer...

Mon avis
Note

Autres avis sur le net (au moment du test)

85%
Metacritic
90%
Jeuxvideo.com
60%
Gamekult
80%
Gameblog

Me soutenir, acheter chez mes partenaires

Durée de vie : 15-20 heures environ.


~ Intro ~

Quoi de mieux qu’un petit saut dans le passé pour un titre basé sur le temps ?
Bon OK, je vous l’accorde Life is Strange n’est pas si vieux, mais l’accroche était tentante 😉

Life is Strange est le second jeu du studio français Dontnod, sorti en janvier 2015 soit deux ans après « l’échec commercial » qu’était Remember Me, leur premier titre.
Dans ce dernier on incarne Maxine Caulfield (alias Max) qui intègre la prestigieuse académie Blackwell option « photographie », lui permettant par la même occasion de revenir sur sa terre natale qu’est l’Oregon. Là bas elle va retrouver son ancienne meilleure amie, Chloé, retrouvaille ponctuée de la découverte d’un pouvoir : celui de remonter le temps (un sujet que j’affectionne particulièrement).

Le jeu reprend les codes des titres du studio Telltale, un jeu d’aventure narratif épisodique donc mais avec une subtilité qu’est la gestion du temps. Là où dans les jeux de Telltale on avance en effectuant des choix (parfois cruciaux), ici nous avons la possibilité de modifier ces derniers et façonner l’histoire à notre image… Ou presque ! En effet, qui dit retour dans le temps, dit effet papillon, et le moindre petit changement peut entrainer de lourdes conséquences.

L’histoire est découpée en épisodes qui correspondent chacun à un jour de la semaine (du lundi au vendredi). Chaque jour sera l’occasion d’en apprendre plus sur une disparition inquiétante sous forme d’enquête mais pas que (j’évite d’en dire plus volontairement) 😉
Armée de son appareil photo, Max peut ainsi capturer de nombreux « fragments du temps » qui servent par la même occasion de trophées (une photo = un trophée).

J’avais déjà lancé le jeu fut un temps (de mémoire sur PC mais peut être aussi lors de l’acquisition de ma PS4 en 2017) mais je n’accrochais pas encore à ce style de jeu, je l’avais donc laissé de côté. Depuis j’ai pu en faire un paquet (que ce soit les Telltale ou les Quantic Dream) et c’est clairement devenu un genre que j’adore ! J’avais donc profité d’une promo sur le store PS4 pour me prendre Life is Strange + sa suite (qui fait office de préquel) Life is Strange : Before the Storm (pas le même studio derrière cependant).

Après quelques jours dessus et l’ayant terminé hier soir (il ne me reste plus qu’à prendre quelques photos manquantes pour finaliser le platinage), c’est le moment de faire le bilan 🙂


Points positifs

  • Direction Artistique sublime. J’apprécie de plus en plus ce style de rendu que l’on retrouve désormais dans pas mal de titres (Sea of Solitude en est assez proche par exemple). Un parfait mélange de la simplicité et du soucis du détail. Certains tableaux sont tout bonnement splendides et particulièrement travaillés, c’est un véritable plaisir pour les yeux 🙂
  • Bande Originale aux titres forts, qui se marient exceptionnellement bien avec l’atmosphère désirée pour tel ou tel lieu et qui apportent la touche finale à la propension qu’à le jeu à vous toucher !
  • Histoire bien ficelée et allant crescendo, avec de nombreux retournement de situations et emplie de personnages charismatiques (voire intrigants). Il y a un énorme travail d’écriture et de mise en place du lore, que ce soit au travers du journal intime de Max ou bien des très très très nombreuses interactions avec objets/personnages autour de soi. Si la lecture dans les jeux n’est pas votre fort et que vous êtes du genre à survoler/zapper les textes, vous passerez sans doute à côté de quelque chose. Il est impératif selon moi de s’imprégner de l’univers du jeu afin d’être totalement absorbé par ce dernier 😉
  • Je viens de l’évoquer au dessus mais il y a un réel travail apporté aux personnages, ils ont tous une personnalité marquée (sans tomber, ou presque, dans le stéréotype) et on s’attache à ces derniers, quel que ce soit leur rôle. Cela renforce l’impact de nos choix.
  • Gameplay plus poussé que dans les autres jeux du même genre. Le fait de pouvoir remonter le temps et changer ses choix offre déjà un énorme plus niveau possibilités mais c’est d’autant plus vrai lorsque cette action permet aussi d’effectuer des actions normalement impossible (remonter dans le temps vous laisse au même endroit et vous conservez les objets acquis, je vous laisse imaginer les situations possibles).
  • L’impact (relatif) de nos choix, du moins la plupart du temps, avec comme bien souvent dans ce genre de jeu des choix cruciaux à faire.
  • Platinage très agréable, comme évoqué en intro il se résume principalement à prendre 10 photos spécifiques dans chaque chapitre. Ces photos sont ± imagées dans le journal intime de Max, on sait donc grosso modo à quoi elles correspondent, il ne reste plus qu’à trouver l’endroit, l’objet (ou le personnage) et potentiellement faire le nécessaire pour que la photo puisse être prise. J’ai parcouru le jeu en trouvant quasi chaque photo facultative, il ne me reste plus qu’à revenir dans les sous-chapitres via un mode dédié à la chasse aux photos manquantes. C’est donc plus « difficile » que ce que l’on a habituellement dans les Telltale par exemple, tout en apportant un plus au niveau du jeu en lui même 🙂

Points négatifs

  • Quelques passages moins intéressants que d’autres et un ultime chapitre en demi-teinte, tantôt bof bof tantôt exceptionnel.
  • Synchronisation labiale parfois aux abonnés absents, notamment dans le dernier chapitre qui donne véritablement l’impression d’avoir été moins travaillé que les précédents dans sa globalité.
  • La fin qui aurait du être traitée différemment, très dommage de s’être limité à ce choix trop simpliste selon moi.
  • Quelques facilités/zones d’ombres dans le scénario et/ou légères incohérences mais c’est malheureusement obligatoire dès que l’on traite des retours temporels (paradoxes temporels obligent), du coup c’est vraiment pour ajouter un dernier point négatif.

~ Bilan ~

Une grosse claque, voilà ce que je me suis pris dans la tronche !

Dans mon esprit Life is Strange était un jeu narratif on ne peut plus classique avec un système de jeu en tout point identique à ce que l’on a habituellement… Ce qui aurait donné un (très) bon jeu, mais Dontnod a frappé fort en intégrant le concept de retour temporel et tout ce que cela peut engendrer au niveau des possibilités. Ajoutez à ça une DA et une BO au poil, une histoire bien écrite avec une intrigue qui tient en haleine, le tout porté par des personnages travaillés et une héroïne rapidement submergée par ce qu’il lui arrive… Et vous obtenez un excellent jeu !

Attention cependant, comme évoqué dans les points positifs le titre pousse à la lecture et risque de ne pas être apprécié à sa juste valeur par ceux qui feront fi de ces derniers, pour les autres : vous-pouvez y aller les yeux fermés, d’autant plus que le premier épisode (chapitre) est gratuit comme bien souvent pour les jeux au format épisodique.

Je me tâte à enchainer directement avec Before The Storm, en général je change de genre d’un jeu sur l’autre mais j’avoue que l’envie de rester dans l’univers du titre risque de l’emporter ! Par ailleurs j’ai entendu dire que le second opus, offrant une histoire inédite, serait encore meilleur que le premier, plus qu’à attendre une belle promo 😀

Note : Concernant les screenshots j’ai préféré en mettre le moins possible afin de vous laisser le plaisir de la découverte.


A découvrir aussi

RpGmAx
Joueur trentenaire passionné depuis mon plus jeune âge, bercé à la Game Gear, aux jeux MS-DOS & ancien joueur "assidu" de MMORPG... Je me consacre désormais davantage à des jeux solos, plus adaptés à mon statut de jeune papa 🙂

5 Commentaires

  1. N’hésite pas à faire The Awesome Adventures of Captain Spirit qui est un mini épisode totalement gratuit dans le même esprit et qui préfigure LiS 2. 🙂

    Il est sur ma shortlist aussi en tout cas.

    • Yep c’est prévu, il est déjà téléchargé/installé sur ma console depuis sa sortie, il attend sagement dans un coin 😛
      D’ailleurs je viens de voir qu’il n’était pas dans la liste Google Sheet (surement car aucun trophée), je vais l’ajouter !

      Tu as fait LiF premier du nom ?

      • Non même pas, mais Captain Spirit m’a donné l’envie, avant je n’étais pas certain d’accrocher au genre.

        Je le ferai sur PC par contre mais je pense que ça ne change pas grand chose.

        • Nop, juste que perso les jeux à la troisième personne c’est manette sinon rien depuis que j’ai ma console et du coup quand c’est dispo sur PS4 je les fais dessus (trophées tout ça tout ça) 😛

Envie de donner votre avis ou de poser une question ? Laissez un commentaire !

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici