No Man’s Sky Next

Le jeu au suivi exemplaire !

Mon avis résumé en une image

Avis sur le net (au moment du test)

Metacritic
71 %
Jeuxvideo.com
85 %
Gamekult
70 %
Gameblog
70 %

Durée de vie moyenne : As you want, c’est le genre de jeu dont on ne voit pas vraiment la fin et sur lequel vous pouvez aussi bien passer une dizaine d’heures qu’une centaine…


On se la refait ? 😀

Comme expliqué dans mon précédent test (celui de Spiderman), j’attendais sagement la sortie de la MAJ Next de No Man’s Sky… Cette dernière est sortie mais le jeu était totalement injouable sur ma PS4 Pro, crashs à répétitions & co qui m’ont valu 2 parties (la première crashait dès le lancement du jeu, puis la seconde a commencé à subir le même sort) et un arrêt en attendant des jours meilleurs… Ces jours là sont arrivés courant août où j’ai alors pu reprendre le jeu que j’ai enfin platiné hier après une cinquantaine d’heures (faisable plus rapidement mais on s’éparpille vite sur ce genre de jeu).


Pour la petite histoire j’avais acheté No Man’s Sky en novembre dernier pour la modique somme de 4.99 € dans un Micromania. Le jeu était clairement en destockage car c’était en version neuve… Je l’avais mis de côté et peu de temps après j’apprenais la sortie de la version Next prévue pour l’été 2018, j’ai donc attendu sagement et j’ai bien fait 😉

Le jeu dans sa version Next n’a strictement rien à voir avec le jeu vanilla que j’avais testé rapidement en version tipiak à sa sortie afin de voir ce qu’il en était.
Que ce soit graphiquement (la différence est impressionnante) ou au niveau du contenu (là aussi, c’est le jour et la nuit) ce n’est pas seulement un gros patch, c’est clairement une refonte intégrale du jeu qui englobent aussi les gros patchs sortis entre temps.

Et depuis la sortie de la version Next, on a eu le droit à un déluge de patchs, certains pour corriger de gros soucis (chez moi le jeu n’était pas jouable, cf plus haut), d’autres pour ajouter du contenu, ou bien encore pour optimiser/améliorer encore plus le moteur graphique… Et cela continu 🙂

Il n’y a pas à dire, les mecs de chez Hello Games n’ont rien lâché, et si le jeu dans sa version vanilla était clairement en deçà des attentes des joueurs (notamment la partie multijoueurs qui n’était pas présente), la version Next envoie du lourd !

Le test va être un peu particulier car c’est un genre de jeu qui l’est tout autant, on aime ou l’on aime pas et le ressenti sera très différent en fonction des objectifs de chacun, du fait de joueur seul ou à plusieurs (de mon côté c’était solo car sur PS4 personne ne semblait l’avoir), un peu le principe d’un sandbox…


Points positifs

  • La refonte graphique, le jeu est clairement plaisant à voir et les derniers patchs ont davantage amélioré la chose tout en optimisant le tout !
  • L’immensité du terrain de jeu, il y a très exactement 18 446 744 073 709 551 616 planètes de disponibles, chacune étant unique et généré de manière procédurale. Il est clair que l’on se sent tout petit dans l’espace et que l’exploration prend ici tout son sens.
  • Le contenu dantesque, je suis très loin d’en avoir fait le tour après ma petite cinquantaine d’heures. On a ici une véritable durée de vie infinie, je comprends largement les mecs qui ont passé 500/1000 heures dessus, il y a tellement de chose à faire et on s’éparpille très rapidement.
  • Un pur sandbox, vous avez bien quelques quêtes principales qui vous permettent de débloquer certaines recettes, mais tout le reste est 100% libre, vous faites réellement ce que vous avez envie de faire. Que ce soit de tenter de gagner un maximum d’argent pour vous acheter LE vaisseau de vos rêves, de faire une base gigantesque et lucrative (agriculture notamment), jouer le bandit de l’espace et piller tout ce que vous trouverez, commercer entre les différents systèmes, farmer et crafter différentes choses, vous la jouer commandant de bord en envoyant des flottes « farmer » pour vous… Ou que sais-je ! Vous pouvez tout faire 😍
  • Les missions (paradoxalement), que ce soit les principales qui servent indirectement de tuto géant, ou les secondaires qui vous permettent d’obtenir des récompenses. Rien n’est obligatoire mais si vous aimez avoir des objectifs précis vous pouvez.
  • Le fait d’être à la fois dans l’espace (vaisseau) et sur terre (à pied ou dans des véhicules), on a vraiment un tout au niveau du gameplay.
  • Le farm, faut aimer après… Mais si vous aimez passer des heures à farmer des compos (ou de l’argent) sans voir le temps passer, c’est clairement le jeu qu’il vous faut.
  • Le système de construction, que ce soit sur les planètes ou dans votre cargo. Les possibilités sont immenses et j’ai croisé des bases de joueurs absolument monstrueuses (exemple sur Twitter mais j’ai vu bien pire, je dois avoir un screen perso qui traine) oO
  • Le son, les effets sonores et les musiques, tout est parfaitement bien rendu et immersif.
  • Le système de téléportation via les portails et les glyphes, vous pouvez ainsi vous rendre ou bon vous semble une fois ces dernières acquises.
  • Un multijoueur efficace, même si je n’ai pas pu jouer avec des potes/guildies j’ai pu croiser du monde, soit des gens ayant rejoint ma partie, soit l’inverse. C’est clairement au point et l’expérience en groupe doit être superbe.
  • L’event communautaire, chaque semaine le jeu propose un event particulier et vous permet de croiser d’autres joueurs sur des planètes spécifiques (via les portails à la Stargate, screenshot pas de moi) afin d’obtenir une monnaie particulière permettant d’acheter des récompenses spéciales.
  • Le fait que le jeu bénéficie d’un suivi impeccable depuis sa sortie et encore plus depuis la sortie de la version Next.

Points négatifs

  • L’optimisation et la stabilité, encore que cela va bien mieux depuis quelques patchs. Je suis passé d’un jeu injouable (pas fluide, crashs fréquents) à un jeu largement jouable et qui ne crash pratiquement plus. Cela m’a pas mal gonflé les premières semaines donc je le laisse en point négatif bien qu’ils bossent dur dessus.
  • Les bugs, même s’ils sont corrigés au fur et à mesure il y en a une flopée et j’en ai eu moi même un bon paquet. C’est cependant jouable désormais, faut juste ne pas être étonné d’avoir parfois des trucs bizarres ^^
  • La construction planétaire qui est obligatoire (pour certaines missions) alors qu’avoir une base dans son cargo est plus pratique (on peut appeler son cargo de n’importe ou par exemple) même si elle est malheureusement plus limitée que les bases terrestres.
  • Le farm car oui comme indiqué plus haut c’est un jeu de farm et cela peut vous gonfler au bout d’un moment, le moindre petit craft nécessitant des compos qui nécessitent elles même d’autres compos au préalable et ainsi de suite.

Comme expliqué en intro, c’est difficile de faire un bilan sur un jeu de ce genre, chacun aura des attentes très différentes et ce qui peut plaire à un joueur peut carrément gonfler un autre qui préférera se concentrer sur autre chose. Mais c’est là aussi la force de NMS, proposer un contenu tellement immense qu’il peut combler tous les profils de joueur, de l’occasionnel au hardcore, de l’explorateur au créatif, du joueur plus orienté action au joueur plus orienté commerce et j’en passe…

J’ai joué une cinquantaine d’heures et je sais pertinemment que je n’ai exploré qu’une petite partie des possibilités, cela se voit directement dans mon journal de compos/craft qui est très très loin d’être complété. Cela dit en 50h+ j’ai pu :

  • Passer d’excellents moments.
  • Contempler des paysages somptueux lors de mes explorations.
  • Découvrir des dizaines et des dizaines de systèmes et de très très très très nombreuses planètes avec leurs caractéristiques et leurs faune/flore.
  • Avoir peur pour ma survie.
  • Farmer & crafter de nombreuses choses.
  • Farmer plusieurs millions d’unités (monnaie IG).
  • M’acheter un vaisseau décent (de type A orienté combat, pas de type S malheureusement) et savoir que j’ai assez pour m’acheter un vaisseau plus imposant (mais clairement pas assez pour les vaisseaux à + de 112 millions ><).
  • Récupérer l’ensemble des glyphes requises pour utiliser un portail.
  • Récupérer l’ensemble des plans liés à l’atlas (sans pour autant crafter le truc ultime car « sans intérêt »).
  • Toucher un peu à l’agriculture (mais à peine je l’avoue).
  • Obtenir mon cargo et y faire une base rudimentaire mais fonctionnelle dedans.
  • Envoyer quelques frégates en expéditions (RIP pour certaines).
  • Faire du combat spatial, aider d’autres cargos et chasser de nombreux pirates.
  • Améliorer pas mal mon perso, mes outils & co.
  • Platiner le jeu qui même si ce n’est pas spécialement compliqué, cela requiert pas mal de temps et d’investissement (1.3% de joueurs l’ayant obtenu).
  • Et bien d’autres choses…

J’ai rangé le jeu hier dans son boitier (d’une part car AC : Odyssey arrive et aussi car j’ai trop de jeux à faire) mais il n’est pas improbable que je le ressorte dans quelques mois, pour reprendre mon aventure et/ou découvrir de nouveaux ajouts.

Pour conclure, quand je vois à côté Star Citizen qui n’avance pas et NMS qui a su évoluer et rebondir pour proposer une expérience riche et surtout jouable… Je me dis que les mecs de chez Hello Games ont bien réussi leur coup et que tout joueur adepte des jeux de sandbox/survie et souhaitant se perdre dans l’immensité de l’espace se doit clairement de tester ce titre. Vous irez très certainement dessus à reculons (le jeu avait reçu une très mauvaise presse à sa sortie, et à juste titre) mais vous vous étonnerez plusieurs semaines/mois plus tard en voyant que vous êtes toujours dessus !

Et si vous pouvez y jouer avec un ou plusieurs mate(s), vous profiterez à mon avis d’une expérience encore plus intense.

Bref, la mouture actuelle de No Man’s Sky est excellente, ni plus ni moins !


A découvrir aussi

RpGmAx
Joueur trentenaire passionné depuis mon plus jeune âge, bercé à la Game Gear, aux jeux MS-DOS & ancien joueur "assidu" de MMORPG... Je me consacre désormais davantage à des jeux solos, plus adaptés à mon statut de jeune papa 🙂

Envie de donner votre avis ou de poser une question ? Laissez un commentaire !

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici