Remnant : From the Ashes

Un mélange des genres pour un "Souls lite" pas inintéressant !

Mon avis résumé en une image

Avis sur le net (au moment du test)

Metacritic
78 %
Jeuxvideo.com
75 %
Gameblog
70 %

Durée de vie : Une dizaine/quinzaine d’heures pour terminer la campagne, davantage si vous relancez cette dernière.


~ Intro ~

Sorti en août dernier (2019), j’avais déjà repéré Remnant : From The Ashes, un TPS/Dark Souls lite (en bien moins punitif) qui s’exhibait régulièrement au travers de vidéos présentant son univers… Mais j’attendais, comme bien souvent, un prix plus intéressant pour me lancer, d’autant plus que je comptais y jouer avec mon mate habituel pour les jeux coops. Ce fut chose faite avec une offre plutôt intéressante début mars sur Steam, une vingtaine d’euros en moins dans le portefeuille et un jeu en plus dans la bibliothèque, nous étions prêts !

Dernier né du studio Gunfire Games (composé d’anciens de chez Vigil Games appartenant à feu THQ) et qui est derrière le remaster de Darksiders 2 puis de la sortie de Darksiders 3. Remnant : From The Ashes propose une expérience « Souls lite » en monde semi-ouvert (maps successives avec différentes entrées/sorties vers d’autres maps ou donjons, disséminées un peu partout) le tout au format TPS.

L’idée étant de parcourir un monde ravagé, équipé de deux armes à distance, d’une arme au corps à corps et d’un set d’armure. Chaque arme distante a la possibilité d’avoir un mod associé (parfois imposé) offrant une compétence qui va se charger au fur et à mesure de vos tirs. De nombreuses compos sont à ramasser/obtenir sur les boss afin de crafter/améliorer vos objets. Enfin, un système d’XP permet de gagner des niveaux et ainsi obtenir des points à répartir dans des traits (passifs). Voilà pour le gros du truc 😀

Nous avons bouclé la campagne depuis un petit moment maintenant et il est temps pour moi de donner mon avis.


Points positifs

  • Direction artistique très agréable et qui permet de contrebalancer avec le moteur graphique plutôt daté. De jolis effets de lumières viennent renforcer le tout.
  • L’univers du titre, l’ambiance générale, même si l’exploration du lore n’est pas vraiment possible lors de sessions multijoueurs (difficile de prendre son temps surtout si son coéquipier n’est pas spécialement intéressé par la lecture d’écrits), mais on sent qu’il y a un certain travail derrière et une cohérence globale.
  • La BO proposant de nombreux titres dont certains très bons !
  • Le gameplay et ce melting pot reprenant à la fois des Dark Souls, mais aussi des Darksiders (même studio que le dernier) avec une touche de looter shooter, le tout à la sauce TPS.
  • La diversité des biomes & des ennemis. Chaque biome dispose de son propre bestiaire ce qui permet d’éviter l’éternelle redondance.
  • Combats intéressants, notamment certains boss qui exigent quelques tentatives afin de découvrir les strats/patterns.
  • Système de traits bienvenu et accentuant l’aspect RPG du titre, par contre ne vous attendez pas à des gains conséquents, chaque trait apportant un faible boost au niveau des stats.
  • Possibilité de jouer en coop jusqu’à 3 joueurs, à noter que l’intégralité des compos ramassées sont données à l’ensemble des joueurs, un très bon point !
  • Arsenal relativement conséquent et craft permettant d’améliorer armes/armures obtenues.
  • La génération procédurale qui pousse à la rejouabilité, tous les boss/toutes les maps ne sont pas accessibles lors d’un premier run et la disposition générale de ces dernières change à chaque fois. Ainsi, si sortir d’une map A vous mènera à une map B lors de votre campagne, vous pourrez très bien atterrir vers une map C si vous relancez cette dernière. A noter qu’à l’intérieur même des maps les ennemis/évènements pouvant survenir sont eux aussi aléatoires et changent même à chaque reset de map (qui survient si jamais vous vous reposez aux endroits adéquats).

Points négatifs

  • Graphismes/animations datés mais heureusement compensés par la direction artistique.
  • Optimisation foireuse, de nombreuses baisses/fluctuations de framerate rendant le jeu à peine jouable de mon côté dans certaines zones (malgré une très bonne config PC).
  • Pas de VOSTFR 🙁
  • Le scénario n’est pas spécialement intéressant et la fin relativement expédiée.
  • Pas d’indications, on se retrouve souvent perdu pour rien si on ne va pas dans la bonne direction. Si l’on oublie un petit recoin d’une map c’est l’assurance de tourner en rond pendant très longtemps ! C’est accentué par le côté procédural et le level design pas toujours très bon.
  • L’impossibilité de « downgrader » un objet amélioré fait qu’au final on reste quasi du début à la fin sur le couple armes/armure initialement améliorés. Il faut faire plusieurs fois la campagne pour obtenir de nouvelles compos et ainsi améliorer davantage d’objets. Bon, pour ce point c’est, je pense, spécifique au genre, c’est juste dommage pour quelqu’un qui ne va pas faire plusieurs fois la campagne et qui va être rapidement confronté à faire un choix d’armes (voire d’armures) pour parcourir le jeu.
  • L’aspect cac peu exploité/utile. D’autant plus qu’il y a des bonus liés à ce style de jeu. L’inverse d’un Dark Souls en somme.
  • Tout n’est pas toujours très clair (mécaniques de jeu, UI…), le jeu n’est pas toujours très « user friendly ».
  • Quelques bugs parfois très gênants : impossibilité de lancer une compétence (on l’a eu à de nombreuses reprises celui-là), de passer à travers un portail…
  • Scaling très approximatif en coop.
    Pour la petite histoire nous avons tryhard le boss de fin en ayant pigé la strat rapidement… Mais impossible, une phase ne se déclenchait pas (souvent) car le boss ne recevait pas assez de dégâts. Lassés après un nombre incalculable d’essais, nous avons abandonné. N’aimant pas ne pas terminer un jeu, je me suis senti obligé de relancer ce dernier en solo pour persister sur le boss, mais qu’elle ne fut pas ma surprise lorsqu’il tomba dès le premier essai oO. Ce dernier était d’une simplicité déconcertante et sa vie fondait comme neige au soleil, confirmant par la même occasion que le scaling en multi était très mal géré. On a eu un autre boss un peu tendu (celui avec les faux et les orbes) mais c’est passé à force d’essayer, mais pour le boss de fin il y avait clairement un truc foireux !

~ Bilan ~

Bilan mitigé, l’expérience était globalement (très) bonne tout au long du jeu mais le final nous a laissé un gout d’amertume dans la bouche. De plus, le manque d’optimisation, les bugs, le scaling en coop qui n’aide pas à avoir une expérience optimale et la fin que j’ai trouvé particulièrement bâclée, tout ceci rabaisse le feeling général du titre.

La base est cependant très bonne, on retrouve pas mal d’idées bien exploitées et l’univers du titre et sa direction artistique ont un goût de reviens-y. D’ailleurs la rédaction de ce test m’a donné envie de relancer la campagne, à voir si je trouve le temps et l’envie de m’y replonger en solo.

Si vous avez toujours rêvé de voir ce que pourrait donner un « Souls lite » (un jeu fortement inspiré des Souls en bien moins punitif) avec des armes à feu et donc un style de jeu majoritairement accès sur le distant, Remnant : From The Ashes devrait vous plaire. Le jeu n’est pas parfait mais rassemble suffisamment d’arguments pour convaincre.


A découvrir aussi

RpGmAx
Joueur trentenaire passionné depuis mon plus jeune âge, bercé à la Game Gear, aux jeux MS-DOS & ancien joueur "assidu" de MMORPG... Je me consacre désormais davantage à des jeux solos, plus adaptés à mon statut de jeune papa 🙂

Envie de donner votre avis ou de poser une question ? Laissez un commentaire !

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici