Test de Ghost Recon Breakpoint

Quand la suite fait moins bien que son prédécesseur 🙁

Pour résumer...

Mon avis
Note

Autres avis sur le net (au moment du test)

56%
Metacritic
85%
Jeuxvideo.com
50%
Gamekult
60%
Gameblog

Me soutenir, acheter chez mes partenaires

Durée de vie : Une vingtaine/trentaine d’heures pour terminer le jeu (platinage inclus).


~ Intro ~

Par où commencer ?

L’an dernier je testais Ghost Recon Wildlands après un Far Cry 5 qui m’avait déçu, je n’attendais pas grand chose du titre… Et quelle surprise !
Je me suis éclaté dessus, que ce soit au niveau du lore (ricains vs cartel) et des possibilités en jeu, j’avais vraiment passé un excellent moment et je m’étais dit que si une suite sortait ce serait day one !

Depuis, une suite est sortie et mon achat a été quelque peu repoussé. Les retours Presse & joueurs étaient unanimes, le titre était littéralement daubé et ne méritait clairement pas un achat. Je me suis donc dit que j’allais attendre, connaissant Ubisoft et leur capacité à patcher à tour de bras leurs titres (du moins pour la plupart), il serait par conséquent plus sage de laisser passer quelques mois et de voir comment tout ceci allait évoluer.

Entre temps, un des plus anciens membres de ma communauté de joueurs (S’enflamme) dont je tairais le pseudo, m’a gentiment envoyé une copie du titre sur PS4, l’un des privilège de bosser chez Ubi 😛 Merci encore !

C’était en début d’année, j’ai donc regardé un peu l’état du jeu à ce moment là et si pas mal de choses avaient été revues, il manquait une fonctionnalité dont l’absence était rédhibitoire pour moi : la présence de bots alliés.
En effet, le jeu est clairement pensé pour être joué en coopération (2 à 4 joueurs), comme l’était Wildlands d’ailleurs, mais mon mate des jeux coopératifs est sur PC (et n’était par ailleurs pas spécialement intéressé par le titre), j’allais donc y jouer seul comme le précédent… Et autant jouer seul sur Wildlands ce n’était pas dérangeant car les bots remplaçaient (un peu trop bien) l’absence de mates, autant sur Breakpoint ce n’était pas envisageable. Par chance les joueurs ont fait entendre leur voix et Ubisoft promettait l’intégration des bots alliés « prochainement »… 6 mois plus tard le patch était dispo et il était donc temps pour moi de me lancer dans l’aventure 😀


Points positifs

  • On retrouve cette excellente liberté d’action et d’approche. Chaque « intervention » est unique (même si certaines choses sont forcément redondantes) et on se plait à planifier notre assaut, qu’il soit furtif ou frontal. L’implémentation des bots alliés (qui sont optionnels et uniquement dispo en solo) permet de retrouver les sensations que procurait Wildlands et ce même en jouant seul. L’expérience multi est vraiment très bonne pour avoir fait quelques missions secondaires en ligne (pour certains trophées).
  • La présence de John Bertnhal apporte un gros plus, perso j’adore cet acteur (et je sais qu’il ne fait pas l’unanimité) et le retrouver en « chair et en os » dans le jeu d’autant plus qu’il assure le doublage de son personnage (Walker), c’est top ! Wildlands avait El Sueño (bon OK il en imposait clairement), Breakpoint a Walker. A noter qu’il était aussi présent lors du dernier mini DLC de Wildlands qui servait ainsi de préquel.
    Note : Les quelques cutscenes liées à votre passé commun avec celui de Walker sont les bienvenues.
  • Le pitch de base du jeu est crédible et relativement intéressant. Dans un futur proche, Jace Skell (une sorte de génie des temps modernes) achète une archipel (Auroa) dans le but d’y implémenter son entreprise visant à concevoir le monde de demain (le monde 2.0). Il emploie les plus grands ingénieurs au monde et conçoit de nombreux drones censés améliorer la vie quotidienne tout en faisant appel à une société privée afin d’assurer la sécurité de son entreprise… Société privée qui va prendre le contrôle dans le but de détourner l’usage des drones afin d’en faire des armes létales. Entre temps Jace Skell devient introuvable et des Ghosts (dont vous) sont envoyés sur l’archipel afin d’éclaircir les raisons de la disparition d’un cargo. Si ce n’est pas le scénario du siècle il a le mérite d’être globalement intéressant et tout à fait plausible.
  • Énormes possibilités en terme de personnalisation d’expérience de jeu. Lors de sa sortie le jeu a déçu sur bien des points dont l’absence de bots (réglé depuis) mais aussi son interface omniprésente, son nouvel aspect « looter shooter » ou bien encore l’immersion totalement cassée lors de la visite du « hub » central du jeu Erewhon qui affichait d’autres joueurs (problème récurrent des MMO par exemple, où chacun est l’élu et où l’immersion est donc fortement réduite). Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et le jeu a revue sa copie.
    • Ainsi concernant l’interface il est possible de la customiser finement, c’est même assez impressionnant le nombre de réglages possibles, il est possible de définir si l’on doit afficher ou non tel ou tel élement de l’UI et sous quelles conditions. Ceux à la recherche d’une expérience « simulation/immersive » peuvent désormais l’obtenir. A noter la présence de préréglages pour ceux ne souhaitant pas passer des heures à tout régler.
    • Concernant l’aspect « looter shooter », par défaut le jeu continue de proposer cette version du jeu dans laquelle vous obtenez des objets ayant un niveau et des bonus propres, similaire à ce que l’on retrouve sur The Division 2 par exemple ou sur les derniers Assassin’s Creed (allant jusqu’à reproduire le symbole des coffres de loot de ces derniers) mais il est désormais possible de jouer à l’ancienne (sans niveau d’objets), comme sur Wildlands. Pour ma part j’ai souhaité jouer dans la version originale du titre, j’ai donc conservé l’aspect « looter shooter » qui était le mode de jeu initial.
    • Enfin, pour l’immersion on a désormais la possibilité de ne plus se retrouver avec d’autres joueurs dans le hub (ou juste ses amis), de quoi améliorer grandement la chose.
    • Et pas mal d’autres paramètres pouvant vous rendre la vie plus facile/difficile en fonction de vos envies 😉
  • L’ajout du mode exploration que l’on a pu découvrir dans le dernier Assassin’s Creed (Odyssey). Et ça pour le coup c’est un gros plus vis à vis de Wildlands. Outre l’apport indéniable en terme de réalisme, ça impact positivement le gameplay. En effet, jusqu’à présent les missions étaient clairement marquées sur la map (et sur l’UI), il suffisait de se rendre au point et c’était réglé. Avec ce mode (optionnel mais recommandé), c’est à vous de trouver l’endroit au travers d’indices donnés initialement ou lors de la récolte d’intels (interrogatoires, objets…). J’ai vraiment apprécié ce point et je conseille à tous de jouer dans ce mode là.
  • IA correcte, après avoir lu 1001 choses sur l’IA soit disant « aux fraises », au final je n’ai pas grand chose à lui reprocher du moins si l’on joue en difficulté Avancée/Extrême. Les ennemis sont réactifs, vous contournent la plupart du temps, on reste dans du classique et rien de catastrophique (j’ai eu une seule fois un ennemi qui courrait contre un mur, c’est tout). Là où c’est un peu plus con et c’était déjà le cas sur Wildlands, c’est avec les bots alliés, ils peuvent passer à côté voire toucher les ennemis sans être vus du moment qu’ils sont hors combat. Du coup ça les rends OP complet et ça casse un peu le truc. Et leur IA est toujours aussi foireuse lorsqu’il s’agit de se déplacer dans des zones intérieures.
  • La mise en place d’une jauge de vie !
    Dans Wildlands on avait le système classique de l’écran qui s’assombrit (et rougit) et qui redevient normal au bout de quelques secondes passées sans se faire toucher. Ici on dispose d’une barre de vie et suivant la difficulté sélectionnée elle ne remonte pas toute seule (ou alors partiellement) et l’usage de bandages/seringues se fait alors sentir. Je préfère amplement cette version, plus réaliste et plus intense en terme de sensations.
  • Les drones ennemis apportent un plus tant au niveau de l’immersion que de leur impact sur le gameplay. Que ce soit les drones policiers (terrestres ou aériens), les drones de surveillance qui patrouillent dans le ciel de temps en temps ou alors les drones armés (dont les béhémoths !), tous ont un impact et ne sont pas à prendre à la légère.
  • La présence d’un nouvel outil qui visiblement était prévu pour palier à l’absence des bots alliés. En effet des petits drones létaux peuvent être envoyés sur les ennemis cibles puis déclenchés afin de les tuer d’un coup, en toute discrétion. L’équivalent du tir synchronisé donc, mais 100% solo. Du coup entre les bots alliés et ça, on peut éliminer un groupe important d’ennemis d’un claquement de doigts !
  • Multi davantage présent, si sous Wildlands il aura fallu attendre un moment pour avoir du PvP, ici on a du PvP (intéressant qui plus est pour ceux aimant les approches tactiques) mais aussi un raid que je n’ai pas eu le plaisir de faire mais qui semble pas mal fichu.
  • La possibilité de jouer en VOSTFR. Important pour moi, quand c’est présent je préfère donc le mentionner !
  • Platinage agréable, plus simple que celui de Wildlands (moins d’actions spécifiques à réaliser) malgré la présence de trophées liés au PvP (autant sur PC armé du couple clavier/souris je n’ai pas de problème avec ça, bien au contraire, autant sur console je suis plutôt une quiche). A noter que le platinage de Wildlands était bien plus relou suite à l’ajout de la mission du Predator qui est indirectement indispensable pour le platinage ><

Points négatifs

  • On ne prend plus le temps de customiser son arme si on joue dans le mode de jeu par défaut.
    Autant sur Wildlands j’avais pris du plaisir à changer d’armes de temps en temps et à passer du temps à les améliorer, autant ici on ne risque pas de le faire tant on change régulièrement d’arme afin d’augmenter l’ilvl général. J’imagine que ce problème ne se pose pas dans l’autre mode de jeu (sans niveau d’objet) implémenté entre temps, mais ayant souhaité jouer au titre tel qu’il était proposé à sa sortie, j’ai forcément été impacté.
  • Si techniquement le jeu s’en sort plutôt bien (avec un seul ralentissement durant toutes mes sessions), j’ai eu l’impression que graphiquement il était moins travaillé que Wildlands avec quelques textures baveuses et/ou moins détaillées. Sans être catastrophique, le moteur graphique commence à vieillir et j’espère que les futurs titres profiteront des performances rehaussées des consoles de prochaine génération.
  • Histoire et lore bien en deçà de ce que proposait Wildlands, le pitch était pourtant intéressant et permettait de créer tout un lore bien conçu autour, au final c’est très light et je ne suis pas rentré dedans comme c’était le cas sur Wildlands.
  • Campagne plutôt courte (certains peuvent apprécier cela dit). J’ai par ailleurs stoppé après la fin du jeu sans faire les quelques quêtes annexes ni l’épisode 2 qui est sorti après (jeu vidéo en tant que service oblige il se voit agrémenté de nouveau contenu petit à petit), alors que sur Wildlands j’avais tout fait à 100% de mémoire.
  • En parlant de contenu additionnel, le jeu par défaut proposait 4 classes et 2 sont arrivées par la suite. Si dans l’idée c’est sympathique, au final c’est très anecdotique tant les différences entres les classes sont minimes, d’autant plus que l’arbre de talents est similaire et n’apporte pas grand chose. Au final cela change principalement la compétence active ultime et l’objet de classe, rien de bien fou…
  • Auroa bien moins intéressante que la Bolivie et ses multiples biomes. Tout se ressemble et surtout c’est très très très très très très vide. Pas de vie, rien ! Wildlands avait le mérite de proposer un open world très vivant, avec des rebelles continuellement en guerre, ici c’est le calme plat.
  • D’ailleurs on perd les interventions rebelles, j’avais bien aimé les appels à l’aide que l’on pouvait faire dans Wildlands avec la possibilité de faire intervenir des rebelles armés ou de provoquer des frappes air-sol. Ici on obtient juste un objet permettant de faire ça par le biais de missions secondaires liées aux rebelles et pas forcément mises en avant (j’ai débloqué ça après avoir platiné le jeu, c’est dire).
  • Aspect survie très en deçà des attentes des joueurs. Je ne sais pas si la faute incombe aux joueurs qui attendaient trop vis à vis de ce point ou d’Ubisoft qui semblait en promettre plus que de raison mais au final ben y a rien… On se soigne et voilà. Ah si, parfois on se blesse et du coup il faut mettre un bandage (ou se piquer avec une seringue) et dans le pire des cas si on court trop alors on perd un peu d’endurance maxi et il faut boire, mais je n’ai jamais eu à le faire et j’imagine qu’il faut personnaliser l’expérience de jeu afin de rendre le truc encore plus difficile pour que l’impact soit visible. Bref, il y a 0 aspect survie dans le jeu, que les choses soient claires 😉
  • Interface bien trop chargée bien que customisable (heureusement !) et surtout pas facile à gérer ni intuitive.
    Le nombre de fois où j’ai fait des fausses manips en voulant épingler/désépingler des missions ou pour retrouver une mission spécifique sur la carte. Puis qu’est ce que c’est lent, passer d’un onglet à l’autre est un calvaire. :/
  • Pas de scènes marquantes et/ou d’environnements mémorables. L’absence de biomes distincts et de sous-boss badass/emblématiques présents dans Wildlands y est pour quelque chose. Je viens de terminer le jeu et pourtant j’ai tout oublié…
  • Le combat « final ». D’ailleurs j’ai du repasser en difficulté normale en pensant que cela avait un impact sur l’aspect relativement « sac à PV » mais non (du coup j’aurai pu le faire en difficulté avancée, ça ne changeait rien). J’imagine même pas sans les bots alliés qui servent de punching ball, enfin si j’imagine et quand je vois la quantité de vidéo sur Internet à ce sujet je me dis que ça devait être tout sauf plaisant. Impossible d’en dire plus sans spoiler mais j’ai trouvé ça foireux, que ce soit en terme de game design ou d’absence de mise en scène.

~ Bilan ~

Au final qu’en est-il ?

Dans sa version actuelle le jeu est intéressant, on est très loin de l’excellent Wildlands mais il reste parfaitement jouable que ce soit en solo ou en multi, expérience à privilégier si vous le pouvez.

Les différents patchs ont gommé pas mal de gros défauts et ont amélioré l’expérience de jeu, expérience qui peut désormais être 100% personnalisée afin de créer VOTRE vision/version du jeu. J’imagine cependant très bien l’état dans lequel devait être le jeu à sa sortie et les diverses raisons ayant « poussé » la Presse et les joueurs à descendre le titre.

Maintenant est-ce que je conseillerai le jeu ? Ça dépend…
Si vous avez fait et apprécié Wildlands vous risquez d’être déçu, même si le jeu n’est pas mauvais il n’est pas au niveau de l’expérience proposée par son prédécesseur. Cependant si vous comptez y jouer en coop avec un ou plusieurs ami(s), alors le titre devrait être suffisamment plaisant pour que vous passiez de bons moments dessus.
Si vous n’avez pas fait Wildlands alors privilégiez ce dernier, il est meilleur en (quasi) tout point !

Bref en l’état le jeu s’est bien éloigné de la version désastreuse de sa release et s’est un peu rapproché de Wildlands. Ni très bon, ni mauvais, tout simplement 🙂


A découvrir aussi

RpGmAx
Joueur trentenaire passionné depuis mon plus jeune âge, bercé à la Game Gear, aux jeux MS-DOS & ancien joueur "assidu" de MMORPG... Je me consacre désormais davantage à des jeux solos, plus adaptés à mon statut de jeune papa 🙂

2 Commentaires

  1. C’est plus ou moins ce que j’attendais comme résultat, ils ont réglé la mire pour éviter la catastrophe mais on sent clairement que c’est largement en dessous de Wildlands, ce qui est dommage parce que celui-ci était déjà perfectible tout en restant un très grand jeu.

    Ils devraient être plus prudent lors de la sortie d’une suite même si je comprends tout à fait les impacts financiers, c’est quand même contre-productif au final et ça leur fait une mauvaise pub, que le stock finisse par partir à un prix bradé n’y changera rien.

    PS : J’ai trouvé une piste pour le bug des flèches gauche/droite dans l’éditeur de commentaire, le focus est pris par la galerie d’image au dessus !

    • HS : Bien vu pour les flèches, à voir si c’est corrigé prochainement par le thème que j’utilise (il y a des MAJ régulières), sinon je ferai un petit email au support vu que je n’ai pas la main sur ce genre de truc :/

Envie de donner votre avis ou de poser une question ? Laissez un commentaire !

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici